Claire Tremblay

1948 - 2022

ll y a des mots que l’on ne voudrait jamais écrire. Ceux-ci en font partie.  En effet, nous avons la tristesse de vous faire part du décès de Claire le 13 juin 2022.  Elle est décédée paisiblement à notre résidence comme elle le souhaitait.

Après avoir ensoleillé nos vies, Claire s’en est allée paisiblement à l’âge de 74 ans entourée de douceur et de l’amour de sa famille et de quelques amies proches.

Elle laisse dans le deuil l’amour de sa vie Gisèle Blaquière, ses parents feu Arthur Tremblay et Délia Tremblay, sa sœur Marthe Lavoie, son frère feu Jean-Paul Lavoie,sa belle-mère Violette Walker Blaquière, ses belles-sœurs : Lise et Suzanne Blaquière (Lise Déziel), ses beaux-frères : Normand Blaquière (Cathy Pitcher Blaquière), Jacques Blaquière, Robert Blaquière (Carol Farmer Blaquière), ses neveux et nièces :  Feu Stéphane Dumas, Marie-Claude Blaquière (Eric Savoie, Annabelle et Christophe), René Blaquière (Jasonia Ross, Royce et Jovi), Jean-Pierre Blaquière (Laura Worobec  Blaquière, L-Jay, Joceline et Cynthia), Jessica Blaquière-Poole (Justin Poole et Nathan), Eric Blaquière (Marie-Pierre Vézina); ses cousins et cousines :  Charlotte, Gilles (Maude Corneau), Gaston et Lina Savard et de  nombreux amis.

Être porteur d’un tel message nous attriste profondément mais nous savons qu’elle aimait la vie et que son souhait le plus cher était de nous voir heureux. Elle était aimante, généreuse, curieuse pour voir et apprendre des nouvelles choses, épicurienne, attentionnée et pleine de vie.  Elle adorait les chats et les chiens.  Son chat s’appelait « Ma Boule ».  Si elle rencontrait un des deux sur sa route c’est certain qu’elle se penchait pour les flatter. Elle avait la réplique facile, un sourire et un rire contagieux.  La réplique elle en a eu jusqu’à la fin…elle répondait du tac au tac et nous avons bien ri à chaque fois.  Elle aimait partager des moments simples et joyeux avec les gens qu’elle aimait.  Sa vie fut bien remplie par l’amour des siens, des amitiés sincères, de nombreux voyages, le plein air avec toutes ses activités (baignade, ski, raquette, tennis, golf, pêche, danse et marche)et ce, peu importe la saison elle voulait aller dehors à tous les jours même durant la période où elle a été malade.La lecture et écouter de la musique qui bouge sur son MP3 en marchant faisaient partie de sa vie quotidienne.  « Elvis »…Elle pouvait presque plus marcher mais lorsque je mettais du Elvis elle me tendait les bras pour que je danse avec elle et elle tapait des pieds une fois assise. Le golf si elle avait pu elle aurait joué sur la neige tellement elle aimait cela. Elle adorait les bonnes bouffes et la bière entre amis à la maison.  Nos amis se bousculaient pour faire la vaisselle avec Claire.  Le party reprenait autour d’elle. De son 5 pieds et 2 pouces, elle était rapidement sur la première ligne pour défendre les personnes qu’elle aimait.  Je l’appelais madame bricole. Elle avait des outils à n’en plus finir car elle adorait bricoler.  Finir un sous-sol ou faire un patio ce n’était rien pour elle.  Pour dire, elle faisait visiter notre cabanon au lieu de la maison parce qu’elle avait aménagé l’intérieur de celui-ci à son goût pour le rangement. Si je parlais d’aller magasiner pour refaire sa garde-robe elle répondait « non merci » mais si je proposais d’aller à la quincaillerie ses yeux s’illuminaient en deux secondes.  Ces moments intenses de bonheur resteront scellés dans nos mémoires et nos cœurs à jamais.

Son souhait : voir toutes les personnes proches qu’elle aimait avant qu’elle soit trop malade pour le faire. Elle a fait une liste et elle a réussi à voir, skyper ou lire un courriel de tout son monde avant de partir.  Il y en a même qui sont revenus la voir à plusieurs reprises.  Le sourire qu’elle avait à chacune des visites était magnifique.  Elle les a collés, embrassés et leur a dit je t’aime.  Elle ne voulait pas être exposée, pas de cérémonie, pas de vidéo et pas de repas.  Rien de triste c’est ce qu’elle souhaitait pour la fin de sa vie. Claire m’a dit : « Ils feront un toast et/ou mangeront une bonne bouffe en pensant à moi autant fois qu’ils le voudront et où ils le voudront. »Je vais disposer de ses cendres selon sa volonté lors d’un voyage avec sa sœur Marthe.

Elle a vaincu un cancer du sein en 2002 et 20 ans plus tard ce même cancer l’a rattrapée à la mi- décembre 2021.  Elle souffrait également de la maladie d’Alzheimer depuis 2019.Merci à la vie d’avoir mis Claire sur ma route……32 ans plus tard on se disait toujours : Une chance que j’t’ai, Je t’ai, tu m’as, une chance qu’on s’a.  Nous avons chanté et dansé plusieurs fois sur notre chanson : Could I Have this dance for the rest of my life avant son départ. Claire, je vais t’aimer pour le reste de ma vie mon bel amour. Je lui disais souvent : «C’est moi qui t’aime le plus et ce, grand comme l’univers.»  Elle me répondait «comme l’infini».

Son amour de la vie, son rire contagieux, sa répartie et sa personnalité si attachante et joyeuse nous manque déjà.  Nous savons que de là-haut, elle continuera de veiller à notre bien-être et à notre bonheur.

Du fond du cœur, mille mercis à toutes les personnes suivantes de m’avoir aidée à réaliser le vœu de Claire qui était d’avoir sa fin de vie à la maison.  Ce sont tous des personnes de nos familles et/ou des ami(e)s :   Lise, Suzanne, Marie-Claude, Robert, René, Normand et Jacques Blaquière, Charlotte, Lina et Gilles Savard, Maude Corneau, Marcel Tremblay, Patricia Beaulieu, Carole Alain, Aline Banville, Marie Beaulieu, June Reid, Guy Bélisle, Alain Guérette, Line Létourneau, Nicole Lacombe, Marlène Bouchard, Hélène Hudon, Ginette Bourret, Louise Savard, Jacynthe  Grenon, Raynald Bourassa, Ghislaine Chiasson, Jean-Guy Girard, Diane Gignac, Jules Laliberté, Lynn O’Leary, Francine Jones, Mona Lavoie, Denise Mazerolle, Diane McGregor, Julie Gagnon, Louise Lefebvre, Martine Trudeau et Marilyn Déry.

Vos aides ont été précieuses et bienfaisantes pour différentes raisons : support, accompagnement, prières et pensées positives, répits, empathie, réconfort, encouragement, visites, courriels, coupes de cheveux à la maison, commissions, transport et repas préparés maison ont fait toute la différence pour faciliter notre bien-être autant pour Claire que pour moi et Marthe durant cette période difficile.  Cela nous a permis, avec beaucoup d’amour à la maison, d’accompagner Claire du plus profond de notre cœur dans chaque moment de notre quotidien pour sa fin de vie.

Encore une fois, MERCI!  MERCI!  MERCI! Avec énormément de gratitudes envers chacun et chacune de vous car ce que vous avez fait pour nous est gravé dans mon cœur à jamais.  Vous avez su m’aider à accomplir ma mission du cœur pour Claire, l’Amour de ma Vie!

Merci infiniment au Dr. Christine Desbiens – chirurgienne oncologue et générale à l’hôpital St-Sacrement pour ses bons soins, son empathie, sa bienveillance et sa franchise sans oublier Martine Lemay, infirmière pivot à l’HSS, pour le suivi rapide du dossier de Claire au CLSC de la Jacques Cartier.

Merci énormément au Dr. André Bélanger de la Clinique Médicale de Valcartier pour m’avoir dépannée pour les soins de Claire avant que le CLSC de la Jacques Cartier prenne le dossier en main ainsi qu’à Ginette Bourret d’avoir fait un suivi rapide et efficace avec le Dr. Bélanger.

Merci grandement au Dr. Michèle Lavoie et le personnel du CLSC de la Jacques Cartier dont Karine, Isabelle, Catherine, Geneviève, Alicia et Lisa et plusieurs autres infirmières qui ont pris soin de Claire.

Claire a été confiée à la Résidence Funéraire Réjean Hamel pour la crémation.

Pour renseignements : téléphone : 418-845-6161, télécopieur : 418-845-8920, courriel : salonfuneraire@videotron.ca,